fond Bandes rivales : des affrontements de plus en plus violents ?
Bandes rivales : des affrontements de plus en plus violents ?

Bandes rivales : des affrontements de plus en plus violents ?

Pour les autorités, lutter contre les affrontements entre bandes rivales est devenue une nouvelle priorité. L'enjeu est considéré comme crucial, car leur violence est souvent totalement désinhibée. Comme c'est le cas à Paris en plein jour au milieu d'enfants où des jeunes se tirent dessus avec des mortiers d'artifice sans aucun scrupule. La plupart du temps, ces bandes s'enferment dans une guerre de territoire aussi ancienne que futile. Il n'est pas question de drogue. Le mobile avancé est fréquemment dérisoire et gratuit. Un mauvais regard, une amourette dans un quartier ennemi ou encore une moquerie sur les réseaux sociaux. Le phénomène n'est pas nouveau, mais il ne faiblit pas une seconde. On compte actuellement 74 bandes dans l'Hexagone. Un chiffre plutôt stable. L'immense majorité se trouve en région parisienne. Les suspects sont quasi systématiquement des garçons, avec une moyenne d'âge de 17 ans. En 2020, ces affrontements ont fait au total, trois morts et plus de 200 blessés. Des victimes frappées à main nue ou avec des barres de fer. Aujourd'hui, de nombreux élus réclament des renforts pour mieux prévenir ce phénomène et demandent à la justice de faire preuve de plus de fermeté.
Journal de 20 heures
1m39
Publiée le 23 février 2021 à 20:02
Dispo 4jJournal de 20 heures

Vidéos similaires