Barrages hydroélectriques : les batteries de secours de la France

Barrages hydroélectriques : les batteries de secours de la France

Au cœur de l'hiver, le lac artificiel de Grand'Maison est inaccessible. À 1 700 mètres d'altitude, cette immense réserve d'eau fonctionne comme une batterie d'électricité, aussi puissante que deux réacteurs nucléaires. Comment ? Grâce à des kilomètres de tuyaux souterrains. Une technique invisible sauf à certains endroits. Les travaux titanesques réalisés il y a 40 ans, continuent de fasciner, même les plus anciens, comme Alain Hillion, guide de montagne. Depuis le barrage, des tuyaux transportent l'eau sur sept kilomètres d'abord en faible pente, puis en chute libre. Plus de 900 mètres de dénivelé, soit trois fois la Tour Eiffel. Une fois qu'elle produit de l'électricité, cette eau est stockée en contrebas, puis remontée dans le barrage la nuit, pour servir à nouveau. C'est un barrage rechargeable et pour le démarrer, c'est à distance que ça se passe. À Lyon, à deux heures de route, dans une sorte de tour de contrôle que nous avons filmé en exclusivité. Une électricité produite grâce à douze turbines, capables de fournir du courant pour alimenter les villes de Lyon, Grenoble et Chambéry réunies. TF1 | Reportage P. Gallaccio, X. Boucher, E. Dubois
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 20 heures
2m57
23 janv. 2023 à 20:16

Journal de 20 heures