fond Bien-être animal : pourquoi les œufs seront bientôt plus chers
Bien-être animal : pourquoi les œufs seront bientôt plus chers

Bien-être animal : pourquoi les œufs seront bientôt plus chers

L'an prochain, le prix d'une boîte de 12 œufs, par exemple, devrait augmenter. Selon la filière, un surcoût de 6 à 20 centimes d’euros. Pourquoi ? Parce que pour ne plus éliminer les poussins mâles à la naissance, les industriels doivent investir dans des machines allemandes perfectionnées afin de détecter directement dans l'œuf les embryons mâles. Voilà comment ça fonctionne. La machine projette de la lumière sur les œufs pour détecter par imagerie le sexe grâce à la couleur des plumes : blanc, mâle ; brun, femelle. Les cinq couvoirs français vont devoir s'équiper de ces machines très chères. “Il va y avoir une première phase d'investissement en machines et en équipements qui va coûter une quinzaine de millions d’euros et derrière à ça, il faut ajouter à peu près 64, 65 millions d’euros pour l'exploitation sur un an”. Avant de peser sur le consommateur, ces nouvelles dépenses vont peser sur les producteurs d’œufs. Celui-ci par exemple achète 150 000 poussins par an. “Jusqu' à aujourd'hui, mon poussin me coûtait 80 centimes l'unité. Avec ces nouvelles décisions prises par le gouvernement, le poussin va me coûter 2 euros l'unité. D’où un surcoût de 180 000 euros à l'échelle de l'exploitation globale”. Il se réjouit de cette amélioration du bien-être animal, mais il a fait ses comptes et s'inquiète. “J'espère que mes clients finaux, la grande distribution ou les industriels accepteront de revaloriser le prix de mes œufs”. Le ministre de l'Agriculture promet des subventions publiques pour que le 1er janvier 2022, la France soit, avec l'Allemagne, le premier pays au monde à mettre fin à l'élimination des poussins mâles.
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m41
Publiée le 19 juillet 2021 à 20:15
Dispo 10jJournal de 20 heures