"Une équipe de professionnels" : nouveau cambriolage d'une boutique de luxe à la voiture-bélier à Paris

"Une équipe de professionnels" : nouveau cambriolage d'une boutique de luxe à la voiture-bélier à Paris

C'est avec ce véhicule qu'ils ont enfoncé l'entrée du magasin. Peu après 5 heures, ce lundi matin, une boutique Chanel est attaquée à la voiture bélier. Quatre malfaiteurs cagoulés se trouvent à son bord. Ils volent une centaine de sacs, puis mettent le feu à leur 4x4. Le cambriolage dure à peine quelques minutes. Christophe Labonne, électricien sur un chantier avenue Montaigne à Paris (8e), travaille juste à côté. Il est arrivé quelques minutes plus tard. "J'ai vu la voiture juste devant la boutique Chanel qui brûlait. La grille défoncée, mais avec toute la fumée qui sortait du véhicule", raconte l'ouvrier. Le cambriolage s'est produit aux 42 de l'avenue Montaigne, quartier chic du centre de Paris. Les voleurs s'enfuient à bord d'une deuxième voiture. Ils roulent à vive allure et se font repérer par la BAC. Elle les poursuit, mais perd leur trace quelques minutes plus tard au niveau de la porte de Saint-Cloud. "Ils roulaient feux éteints à contresens, sans respecter les signalisations. C'est une équipe qui a prévu, qui avait repéré son arrivée et son chemin de fuite. On a affaire à une équipe de professionnels", précise Loïc Travers, délégué général du Syndicat Alliance Police nationale. Selon nos informations, le préjudice est estimé entre 500 000 et un million d'euros. La boutique avait déjà été attaquée en avril 2016, à la même heure, avec le même modèle de véhicule. Plus récemment, à 200 mètres de là, le 18 mai dernier, une bijouterie était braquée en plein jour par trois voleurs à moto. Maria-José Mendes, une habitante de l'avenue, n'est pas rassurée. "Aujourd'hui, c'est là, est-ce que demain, ce sera dans l'immeuble ? Je ne sais rien. Oui, on est inquiet", dit-elle. Une enquête a été ouverte et confiée à la Brigade de répression du banditisme (BRB). TF1 | Reportage E. Assalit, A. Ponsar

Journal de 20 heures
1m38

Journal de 20 heures