fond Café : le succès des machines à grains
Café : le succès des machines à grains

Café : le succès des machines à grains

Tous les matins, c’est le même rituel pour Léonie Deliaud. Ici, pas de capsule de café, les grains sont fraîchement moulus, un expresso minute, comme dans les meilleurs bistrots, grâce à cette machine. La machine à grains, nos compatriotes en raffolent. Les ventes explosent, multipliées par six en seulement quatre ans. Choisir les saveurs, doser les recettes à la maison, c’est l’argument des fabricants de machines à expresso broyeur. Plus besoin d’être un spécialiste pour faire un bon café. Mais ces machines sont chères : 404 euros en moyenne contre 71 euros pour une machine à capsule. Contre toute attente, l’achat serait tout de même rentable. Au kilo, le café en capsule est trois fois plus cher que celui en grains. Résultat, la nouvelle star des consommateurs, c’est le grain de café. C’est le trésor de David Serruys depuis dix ans. Il en torréfie plus d’une tonne par semaine à Boulogne-sur-Mer. Éthiopie, Brésil, Colombie, son café vient des quatre coins du monde. Son parfum, si reconnaissable, apparaît au moment de sa torréfaction. La production n’arrête pas. Les ventes ont bondi de 40% depuis le début de l’année. Le marché des machines à grains a de beaux jours devant lui : 2.5 milliards de tasses de café sont consommées chaque jour dans le monde
MA LISTE
Journal de 20 heures
2m22
Publiée le 13 septembre 2021 à 20:26
Dispo 10jJournal de 20 heures