Aller directement au contenu
Consommation : un "Nutri-Score" pour les vêtements

Consommation : un "Nutri-Score" pour les vêtements

Une jupe classée A, un manteau estampillé C ou bien E… et si nos vêtements étaient notés en fonction de leur impact écologique ? Après le Nutri-Score pour les aliments, place à l’Éco-Score, expérimenté par une dizaine d’enseignes dans l’Hexagone. Okaïdi, un magasin spécialisé dans l’habillement pour enfants, en fait partie. En ligne, une centaine de produits indiquent cette appréciation, mais il faut avoir l’œil. L’affichage est discret, puisqu’il n’est pas obligatoire. Selon les marques, il est parfois très difficile à trouver. Pourtant, les clients sont déjà convaincus : "C’est une très bonne idée" ; "Pour moi, le Nutri-Score pour l’alimentation compte beaucoup, et ce sera pareil pour les vêtements" ; "Si je sais qu’elle a été fabriquée pour polluer la planète, je ne l’achète pas". Au-delà du seul calcul de l’empreinte carbone, ce label prend en compte seize critères, dont les matières premières et le transport. Les études montrent qu’en moyenne, 85 kilos de CO2 sont nécessaires pour produire un seul manteau, soit l’équivalent d’un trajet de 400 km en voiture. Pour un pull en laine, c’est 240 km, et 105 km pour un simple jean. Évidemment, pour les marques qui jouent le jeu, c’est devenu une question d’image. Néanmoins, d’autres enseignes pourraient suivre. Le gouvernement espère généraliser ce label d’ici fin 2023. TF1 | Reportage D. De Araujo, A. Basar, L. Adda
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 20 heures
1m54
24 nov. 2022 à 19:36

Journal de 20 heures