Coqueluche : pourquoi les cas explosent

Coqueluche : pourquoi les cas explosent

Chez un généraliste, ils sont de plus en plus nombreux à se présenter avec le même symptôme, des quintes de toux fréquentes et prolongées. Immédiatement, le docteur Stéphane Sitbon est en alerte. Partout en France, les cas de coqueluche se multiplient, 5 800 depuis le début de l'année 2024 contre moins de 500 en 2023, soit onze fois plus, une situation inédite depuis 20 ans. Certains agences régionales de santé tirent la sonnette d'alarme, et jusqu'à l'institut Pasteur. Pour le moment, ce sont principalement des adultes qui sont touchés. Mais ils peuvent contaminer les personnes à risque, les nouveau-nés, mais aussi les personnes âgées et les femmes enceintes. Pourtant, la vaccination est obligatoire pour les bébés, avec des rappels jusqu'à 25 ans. Mais nous avons pris du retard. En cas de doute, vous pouvez faire un test PCR, remboursé par la Sécurité sociale avant trois semaines de symptômes. Si vous êtes infecté, il existe un antibiotique pour ne pas contaminer votre entourage. TF1 | Reportage D. Mourgues, V. Topenot, L. Callegari

Journal de 20 heures
1m38
5 jours restants

Journal de 20 heures