fond Covid-19 : quand et où serons-nous vraiment démasqués ?
Covid-19 : quand et où serons-nous vraiment démasqués ?

Covid-19 : quand et où serons-nous vraiment démasqués ?

Vous n'avez qu'une hâte cet été, c'est de vous en débarrassez. Près d'une trentaine de départements a déjà allégé l'obligation du port du masque à l'extérieur. Alors quels sont les risques ? Y a-t-il un bon moment pour l'abandonner ? Selon Pr Anne-Claude Crémieux, infectiologue à l'hôpital Saint-Louis (AP-HP), à Paris, le contexte est favorable. "Il y a deux choses qui sont fondamentalement différentes par rapport à l'année dernière, c'est d'abord la vaccination. Et puis le masque est devenu un outil de protection qui a été totalement accepté, validé, utilisé par la population. Donc, les gens savent se protéger", explique cette scientifique. Les chiffres le montrent. Début juillet 2020, seuls 50% des Français déclaraient porter systématiquement leurs masques en public contre 82 % aujourd'hui, alors que le taux d'incidence est en chute libre à l'échelle du pays, moins 80% depuis la mi-avril. Une tendance comparable à nos voisins belges qui dans leur capitale saute le pas dès demain, juste dans les rues les plus passantes à Bruxelles. Vincent De Wolf , bourgmestre d'Etterbeek, est encore allé plus loin. Il ne sera plus obligatoire du tout à l'air libre. En Belgique qu'en France, plus de 40 % de la population a reçu au moins une dose de vaccin.
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m38
Publiée le 08 juin 2021 à 20:13
Dispo 12jJournal de 20 heures