fond Des ruptures de stocks inédites touchent l'ameublement, le bricolage et les loisirs
Des ruptures de stocks inédites touchent l'ameublement, le bricolage et les loisirs

Des ruptures de stocks inédites touchent l'ameublement, le bricolage et les loisirs

Pour Guillaume Spriet, fondateur du site de vente de meubles en ligne Drawer.fr, c'est tout simplement du jamais-vu. Canapés, bureaux, étagères, ... Dans l'entrepôt de leur entreprise, il manque un tiers de la marchandise habituelle. Les délais de livraison sont rallongés jusqu'à deux mois. Il faut donc s'adapter pour éviter les annulations de commandes. Même situation sur le site internet de la grande chaîne d'ameublement IKEA. Le stock est indisponible pour certains biens. Ainsi, 10% des références manqueraient à l'appel. Pour Philippe Chalmin, économiste spécialiste des marchés mondiaux, ces enseignes sont très dépendantes du continent asiatique. Les vélos se font de plus en plus rares également. Dans la boutique Culture Vélo à Paris, il ne reste quasiment que les modèles d'exposition. Selon le gérant, Jean-Olivier Lasserre, les clients peuvent prendre ce qu'il y a en magasin ou passer des commandes. Et dans ce dernier cas, il peut y avoir entre huit mois et un an de délai de livraison sur certains modèles. De plus, certaines pièces manquent également, pour ne citer que les freins, les cadres ou encore les dérailleurs. Pour ce gérant, il n'y aura pas de retour à la normale avant au moins un an. En attendant, il a augmenté ses tarifs de 10 à 15% selon les modèles.
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m53
Publiée le 13 septembre 2021 à 20:06
Dispo 6jJournal de 20 heures