Dissolution : comment Emmanuel Macron a décidé ce coup de théâtre

Dissolution : comment Emmanuel Macron a décidé ce coup de théâtre

C'est une décision rarissime dans l'histoire de la cinquième République. Le soir du 9 juin, à 21h, Emmanuel Macron a décidé de dissoudre l'Assemblée nationale. Le président prend tout le monde de court. Au QG du RN, on suit l'allocution présidentielle, sourire de circonstance, mais après plusieurs heures de réunion tard dans la nuit, Jordan Bardella ne dira pas un mot. C'est la même surprise à gauche, où personne n'avait imaginé cette annonce. Alors comment a germé ce coup de théâtre ? Il y a encore deux semaines devant les caméras, le président écartait cette demande faite par le RN. Mais l'hypothèse était en fait étudiée. Dans l'entourage du président, très peu de personnes étaient dans la confidence. Hier, en fin de journée, le président réunit à l'Élysée plusieurs poids lourds du gouvernement et de la majorité pour les informer de sa décision. En aparté, son Premier ministre lui fait part de son opposition et se dit prêt à prendre ses responsabilités. A-t-il mis sa démission dans la balance ? La présidente de l'Assemblée, elle aussi, lors d'un tête-à-tête, lui dit que d'autres options sont possibles. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article. TF1 | Reportage M. Chantrait, M. Desmoulins, A. Dubail

Journal de 20 heures
2m32

Journal de 20 heures