fond Dr Gérald Kierzek sur la propagation du Covid-19 : "C'est normal d'avoir des disparités régionales"
Dr Gérald Kierzek sur la propagation du Covid-19 : "C'est normal d'avoir des disparités régionales"

Dr Gérald Kierzek sur la propagation du Covid-19 : "C'est normal d'avoir des disparités régionales"

De prime abord, le docteur Gérald Kierzek fait comprendre que les disparités dans la propagation du Covid-19 font partie de l'évolution normale d'une épidémie. Lors de la première vague, le Grand Est et la région parisienne étaient touchés. Ailleurs, il ne se passait pas grand-chose. Ensuite, il y a eu la deuxième vague qui était plutôt une première vague pour les régions qui n'avaient pas été touchées. Ainsi, c'est normal d'avoir des disparités régionales. À partir de jeudi, les médecins généralistes vont pouvoir vacciner les personnes de 50 à 64 ans atteintes de comorbidité avec le vaccin AstraZeneca. Pour le docteur Gérald Kierzek, il s'agit d'une vaccination plus conventionnelle. Elle va permettre aux généralistes volontaires d'intervenir. Pour cela, ils auront dix doses. Les médecins du travail en entreprise sont aussi concernés. Le docteur Gérald Kierzek rappelle que le vaccin AstraZeneca n'est pas pour les 65-75 ans. Et il fait comprendre qu'il y a davantage d'efficacité avec le vaccin ARN messager sur cette tranche d'âge. Mais le vaccin AstraZeneca sera intéressant pour les moins de 65 ans.
Journal de 20 heures
1m28
Publiée le 23 février 2021 à 19:50
Dispo 15jJournal de 20 heures

Vidéos similaires