fond Ecoles : journée de la débrouille pour les parents
Ecoles : journée de la débrouille pour les parents

Ecoles : journée de la débrouille pour les parents

Plus facile à dire qu'à faire. En l'espace d'une heure, Célestine s'ennuie, qu'importe si sa mère est en pleine réunion. Émilie le sait, la journée risque d'être très longue. Obligée de télétravailler pour s'occuper de ses filles, leurs classes sont fermées à cause de la grève. À l'étage, le bureau est la seule pièce où les enfants n'ont pas le droit de rentrer. Ce matin, il est occupé par Julien, le père. Cet après-midi, ce sera au tour de la mère de famille de s'y installer. Se débrouiller tant bien que mal. Voilà comment résumer ce jeudi pour des millions de familles. À Nantes, cette grand-mère a été appelée à la rescousse. Une aide indispensable, sa fille est ostéopathe, pas de télétravail possible. À l'origine de cette journée de galère, un ras-le-bol général du corps enseignant après deux années de crise sanitaire. Pour cette institutrice, elle a l'impression de ne plus vraiment faire son métier. Une situation ingérable selon cette autre professeure en école primaire. Si beaucoup de salles de classe sont restées vides toute la journée, quelques cours de récréation auront fait le plein. Un service minimum d'accueil a été assuré dans de nombreuses villes. T F1 | Reportage C. Diwo, M. Giraud, N. Hesse
MA LISTE
Journal de 20 heures
2m01
Publiée le 13 janvier 2022 à 19:59
Dispo 9jJournal de 20 heures