Élections : le casse-tête de l'organisation

Élections : le casse-tête de l'organisation

En temps normal, le bureau de vote de Quatzenheim (Bas-Rhin) est installé plusieurs jours à l'avance, sauf que cette fois-ci, la salle a déjà été réservée pour un mariage la veille du premier tour. Le gala de zumba qui rassemble 500 participants sera annulé pour installer les urnes et les tables. Une fois les bureaux en place, il faut encore dénicher des volontaires pour les tenir. La mairie multiplie les coups de téléphone pour essayer de recruter une quarantaine d'assesseurs. Elle connaît beaucoup de refus, car chacun a ses programmes de vacance. Une secrétaire sera absente la semaine du vote, mais avant de partir, elle doit former monsieur le maire à chaque procédure administrative. Quand ce ne sont pas des bras ou des salles, ce sont les papiers qu'il faut trouver. Avec un grammage très précis pour les affiches et les tracts, c'est beaucoup plus difficile à se procurer dans des délais aussi courts. D'autant que les affiches officielles doivent être collées dès la semaine prochaine sur les 90 000 emplacements dans toutes la France. TF1 | Reportage M. Desmoulins, P. Vozel

Journal de 20 heures
1m57

Journal de 20 heures