fond Emploi : comment Châteaubriant résiste à la crise
Emploi : comment Châteaubriant résiste à la crise

Emploi : comment Châteaubriant résiste à la crise

Laure Bucamp a quitté la région parisienne et son poste d'assistante sociale pour ouvrir une librairie à Châteaubriant. Elle est installée depuis seulement six mois et la mairie lui propose de prendre un local en plein centre-ville. La ville va tout faire pour la convaincre. La librairie pourrait ouvrir en fin d'année. Comment un rêve qui semblait inaccessible peut-il se réaliser en un temps record ici à une heure de route de Nantes et de Rennes ? Pourquoi Châteaubriant est l'une des cinq villes de France où l'emploi a le mieux résisté pendant la crise sanitaire ? Seulement 12 000 habitants mais près d'un millier d'entreprises sur la commune, en majorité des PME. À Châteaubriant, tout le monde se connaît. L'ultra locale est l'une des clés du succès. Cette entreprise fabrique des moules industrielles qui permettent de produire en série toutes sortes d'objets en caoutchouc. En période de pic d'activités, les patrons sous-traitent et leur fournisseur n'est qu'à 100 mètres. Cette proximité offre aussi un avantage déterminant. Dans l'entreprise, la prise de décision est souvent beaucoup plus rapide qu'ailleurs. Réunion de l'association des entrepreneurs Castelbriantais. Quand l'un d'entre eux a un problème, il en parle et la solution est vite trouvée. Réactif mais aussi solidaire, c'est ainsi que la plupart des entreprises parviennent à préserver l'emploi localement. Quand quelqu'un recrute, le premier réflexe est d'appeler les patrons amis. Cette PME fabrique des blouses et des masques pour les hôpitaux. Pendant la crise sanitaire, son activité a augmenté de 30%. Le dirigeant a embauché pendant quelques mois une vingtaine de salariés d'une autre entreprise du coin qui, elle, était en chômage partiel. Sur les 20 salariés prêtés, quatre ont été licenciés par leur employeur d'origine, mais tous ont retrouvé du travail ici. Autre force de la commune, la diversification des entreprises. L'économie locale n'est pas dépendante d'une seule activité. Ce qui en cas de crise permet d'amoindrir l'onde de choc.
MA LISTE
Journal de 20 heures
3m58
Publiée le 07 juin 2021 à 20:18
Dispo 11jJournal de 20 heures