États-Unis : M&M's, les friandises de la discorde

États-Unis : M&M's, les friandises de la discorde

C'est la confiserie la plus vendue aux États-Unis. Elle est populaire notamment grâce à ses petits personnages multicolores. En 2022, la marque a voulu donner un coup de jeune à ses bonbons animés. La couleur violet, symbole de la communauté LGBT, la forme un peu plus large que les autres pour marquer l'acceptation de son corps. Le bonbon vert, lui, féminin, a perdu ses bottes à talon pour devenir plus neutre. Et voilà comment, voulant diversifier ses mascottes, M&M's s'est retrouvé au cœur d'une polémique pendant un an. L'extrême droite américaine s'insurge contre ces personnages qui prôneraient des valeurs trop progressistes. Et même le retrait de la campagne ne suffit pas. Dans un esprit d'apaisement, l'entreprise aux 700 millions de dollars de ventes annuelles a annoncé qu'elle retirait ses effigies temporairement au profit d'une comique de chair et d'os. "Nous n'imaginions pas que même la paire de chaussures d'un bonbon pourrait diviser, alors que notre but c'est de rassembler les gens". D'autres grandes entreprises ont été attaquées pour les mêmes raisons par la droite radicale : Nike ou encore Disney. Mais M&M's n'a pas peut-être pas cédé face aux pressions politiques. Tout ceci pourrait être un gros coup de communication, car la marque doit lancer une nouvelle publicité d'ici trois semaines. TF1 | Reportage A. Monnier, A. Ponsard, J. Ascher
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 20 heures
1m42
24 janv. 2023 à 20:20

Journal de 20 heures