Aller directement au contenu
Facture d'énergie : le combat des boulangers

Facture d'énergie : le combat des boulangers

En 27 ans de carrière, Véronique Capilliez, gérante d'une boulangerie à Bourghelles dans le Nord, a tout surmonté. Mais en recevant ce courrier d'EDF la semaine du 14 novembre, elle s'est effondrée. En janvier, sa facture d'électricité sera multipliée fois 4,5. Elle passera donc de 1 098 euros par mois à 4 500 euros. Véronique ne reçoit aucune aide du gouvernement. Pour y avoir droit, il faut souscrire un contrat sous 36 kilowattheures. Le sien est à 60 kilowattheures, indispensable pour faire fonctionner ses fours et ses frigos. Si elle met la clé sous la porte, il n'y aura plus de boulangerie dans le village. Alors, les habitants sont dans l'inquiétude. Quelques kilomètres au sud, à Arleux dans le même département, ces artisans vivent le même cauchemar. Pourtant, ils consomment le minimum d'énergie. Leurs fours ne chauffent qu'en heure creuse. Et ils baissent les lumières au point de travailler dans le noir, et ce, dans le but de faire des économies d'énergie. Cette boulangère passe désormais plus de temps dans les papiers qu'en cuisine. Elle a monté trois dossiers pour obtenir des aides, car elle refuse d'augmenter le prix de son pain. Si ses efforts n'aboutissent pas, elle sera obligée de licencier plusieurs de ses salariés. TF1 | Reportage M. Début, C. Yzerman, M. Ragazzi
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 20 heures
1m47
23 nov. 2022 à 19:23
Journal de 20 heures