Forêt des Landes : des panneaux solaires à la place des arbres

Forêt des Landes : des panneaux solaires à la place des arbres

Imaginez 700 ha de panneaux solaires installés au beau milieu de la forêt, comme on voit à l'image d'illustration. C'est une production exceptionnelle qui équivaut à  l'électricité de deux villes comme Bordeaux. Le projet permet d'atteindre les objectifs en matière de transition énergétique, mais divise également. Certains y sont fermement opposés. HORIZEO, la plus grande centrale solaire du pays, pourrait voir le jour d'ici quatre ans. C'est une idée d'ENGIE, NEOEN et la Banque des Territoires. Aujourd'hui, c'est encore une immense forêt privée exploitée par des sylviculteurs. Environ 1 200 ha seront déboisés, l'équivalent de 1 500 fois la pelouse du Stade de France. Un tiers du projet sera dédié aux photovoltaïques, le reste à la sylviculture et à la restauration de la biodiversité. À terme, la centrale pourrait produire une énergie décarbonée pour 500 000 habitants. Ce qui interroge les plus, c'est le choix de couper des arbres pour installer des panneaux solaires à la place. Pour Vital Baude, conseiller régional (Les Écologistes) de Nouvelle-Aquitaine, d'autres solutions existent. D'après HORIZEO, seule un hectare sera artificialisé et le projet s'engage à replanter deux fois et demie les surfaces défrichées. Qu'en pensent les habitants situés tout près de la future centrale solaire ? La suite du reportage dans la vidéo en tête de cet article. TF1 | Reportage T. Vartanian, M. Plouchard, N. Forestier

Journal de 20 heures
3m54

Journal de 20 heures