fond Grand écart des températures : plus de 30° perdus dans certaines régions
Grand écart des températures : plus de 30° perdus dans certaines régions

Grand écart des températures : plus de 30° perdus dans certaines régions

C'était le 30 mars dernier sur les côtes de la Manche : une température de 20°C annoncée, un ciel bleu et quelques baigneurs courageux. Et comme le printemps est une saison de transition et de contraste, des images prises aujourd'hui au même endroit montre un soleil radieux. Seulement, le thermomètre affiche -2°C. "En avril, ne te découvre pas d'un fil. Il fait beau, le ciel est bleu", exprime une senior. "On vient juste de sortir, donc on ressent le froid, mais ça va. On est bien habillé", confie une jeune femme. Des constatations et des écarts valables pour toute la moitié nord du pays. Le thermomètre a dégringolé avec un record à Beauvais : 32°C de différence en une semaine. "C'est un classique, disons, du début du printemps dans lequel nous sommes actuellement, puisqu'on a fréquemment les masses d'air encore froides de l'hiver qui sont encore aux latitudes polaires. Et puis, selon les positionnements des anticyclones et des dépressions, ça peut drainer des flux de Nord et de l'air froid directement depuis la région polaire jusque chez nous. Donc c'est ce qu'on observe exactement en ce moment", explique François Gourand, météorologue.
Journal de 20 heures
1m31
Publiée le 06 avril 2021 à 20:30
Dispo 9jJournal de 20 heures

Vidéos similaires