fond Le label IGP est-il vraiment gage de qualité ?
Le label IGP est-il vraiment gage de qualité ?

Le label IGP est-il vraiment gage de qualité ?

Sel de Guérande, cidre de Bretagne, pruneaux d'Agen...Ce sont les ambassadeurs de notre terroir, du savoir-faire des producteurs français. Ils ont un point commun, un petit logo jaune et bleu. L'Indication Géographique Protégée (IGP) n'est peut-être pas la plus connue, mais sa présence sur les produits rassure. Qu'est-ce que cela change pour les producteurs ? Pour l'IGP de la clémentine de Corse, la variété, le traitement des arbres, la taille des fruits sont encadrées. Même la maturité est contrôlée pour que l'agrume ait ce goût acidulé délicatement sucré. Ce symbole sur leurs fruits a changé la vie des agriculteurs. Depuis son obtention, ils peuvent les vendre plus chers. Au total, 145 produits agroalimentaires ont une IGP et il pourrait bientôt y en avoir un de plus avec la cancoillotte. Les producteurs travaillent depuis cinq ans pour définir les règles immuables de sa fabrication. Le dossier de candidature décrit jusqu'aux ingrédients autorisés. Une fois reconnu par l'Europe, on ne pourra plus le copier ni le fabriquer ailleurs que dans sa région d'origine et il gagnera en renommée. Mais les produits IGP ne sont pas forcément artisanaux et indication Géographique ne veut pas dire 100% local.
Le journal de 20h
5m
Publiée le 07 janvier 2021 à 20:35
Dispo 2jLe journal de 20h

Vidéos similaires