Le retour des mégafeux au Canada

Le retour des mégafeux au Canada

L'exaspération et la détresse... Il faut bien évacuer, une fois encore. Ce dimanche 12 mai, ces sont les habitants de Fort Nelson, en Colombie-Britannique, qui sont concernés. "La fumée monte, tout est en fumée et c'est ça depuis le début de la journée", témoigne l'un d'eux. "Je ne veux plus respirer ça encore. C'est inévitable, nous sommes au Canada", ajoute une jeune femme. La qualité de l'air est de plus en plus mauvaise. En Alberta, par exemple, une trentaine de communes sont concernées. Des centaines de feux se propagent, principalement au nord-ouest du Canada. Mais à peine l'hiver terminé, comment expliquer ces incendies si précoces ? En fait, certains feux datent de l'été dernier. Ils avaient nécessité l'aide de pompiers et militaires français, que nous avons pu joindre. "Lorsque la neige s'en va et que l'oxygène revient sur ces racines, ça se reconsume et puis ça repart", explique Éric Flores, directeur du service départemental d'incendie et de secours de l'Hérault (SDIS 34). "Là-bas, le problème, c'est que les moyens sont très éloignés les uns des autres et les superficies à surveiller sont vraiment immenses", ajoute le sergent Anthony, sécurité civile UIISC7 de Brignoles (Var). La forte sécheresse fait craindre aux autorités un été catastrophique. En 2023, les mégafeux avaient provoqué l'évacuation de 230 000 personnes et coûté la vie à huit pompiers. TF1 | Reportage Y. Hovine

Journal de 20 heures
1m41
4 jours restants

Journal de 20 heures