fond Les commerçants ont-ils retrouvé le sourire ?
Les commerçants ont-ils retrouvé le sourire ?

Les commerçants ont-ils retrouvé le sourire ?

Après de longs mois d'incertitude et d'angoisse, Charlotte Dieudade-Le Monnier a retrouvé sa bonne humeur, indispensable à son commerce. "On a retrouvé le sourire, on retrouve nos clients. Ça fait quinze mois que ce virus est arrivé à nous, on a eu trois confinements. Et pour moi, d'avoir pu garder mon équipe et la boutique, c'est tout gagné", s'est exprimée la gérante de "Tout pour les fêtes" à Nantes (Loire-Atlantique). Cette victoire, la jeune femme la mérite bien car elle a fait le maximum, comme elle nous l'expliquait en novembre 2020. Elle avait dû prendre pendant quelques mois un travail à l'usine en plus pour pouvoir payer les charges de son magasin. "En général, je déposais ma fille à la crèche à 9h. Ensuite, soit je venais au magasin, soit je travaillais à la maison, au bureau. Et ensuite, je partais travailler à 13h pour terminer à 21h. On ne devrait pas en arriver là, c'est sûr", a-t-elle raconté. La reprise n'est malgré tout pas si simple. Pour l'instant, sa propre rémunération est le "minimum, qui est de 500 euros brut". "Mais après, j'ai un mari qui travaille. On s'arrange, on y arrive", nous a-t-elle confié. L'artisane, Johanne Dellieux, elle aussi a retrouvé le sourire, si elle était en colère lors de notre rencontre en fin d'année dernière. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.
MA LISTE
Journal de 20 heures
2m19
Publiée le 07 juin 2021 à 20:08
Dispo 11jJournal de 20 heures