fond Lutte contre les rodéos urbains : quelles solutions ?
Lutte contre les rodéos urbains : quelles solutions ?

Lutte contre les rodéos urbains : quelles solutions ?

Des acrobaties dangereuses, y compris pour leurs auteurs. Des roues arrière en plein centre-ville tout en grillant les feux rouges. Dans plusieurs communes de France, les rodéos urbains sont devenus monnaie courante. À Vaulx-en-Velin près de Lyon, une dizaine de motards paradent dans le centre-ville. Les images en tête de cet article ont été tournées par un habitant, excédé par l'impuissance des forces de l'ordre. Depuis une loi votée il y a trois ans, les peines sont pourtant alourdies pour les rodéos urbains, jusqu'à un an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende. Certaines villes ont trouvé la parade en s'attaquant beaucoup plus tôt au phénomène. À Orléans, dès 2013, les rondes de la police ont été renforcées, mais contre toute attente, ces motards ont pour ordre de ne pas poursuivre les récalcitrants. La solution pour la mairie : 250 caméras déployées au centre-ville pour repérer et identifier les auteurs de ces infractions. Par ailleurs, certains politiques voudraient adopter en France la méthode de la police londonienne. À Londres, la police peut désormais tamponner les fuyards à moto qui ont commis des vols ou des agressions. Une tactique totalement exclut par le maire d'Orléans, Serge Grouard. "C'est pas efficace et dangereux. On n'est pas là pour jouer les cow-boys. On est là pour restaurer la tranquillité publique", dit-il. Selon Serge Grouard, la solution la plus efficace serait de remettre des lignes jaunes. Si on passe cette ligne, les sanctions tombent : la verbalisation et la mise en fourrière de l'engin.Orléans a été l'une des premières villes à détruire les deux-roues saisis et non réclamés. Aujourd'hui, de plus en plus de commune suivent cet exemple.
MA LISTE
Journal de 20 heures
3m49
Publiée le 07 juin 2021 à 20:13
Dispo 10jJournal de 20 heures