fond New York : la vaccination anti-Covid imposée aux enseignants
New York : la vaccination anti-Covid imposée aux enseignants

New York : la vaccination anti-Covid imposée aux enseignants

Cela fait neuf ans que Carlos Oliveri travaille dans ce lycée de Brooklyn. Ce professeur de Sciences ne compte pas y revenir car il refuse la vaccination imposée aux enseignants de New York. Ils devront avoir reçu au moins une dose avant le 27 septembre. "Si je dois perdre mon boulot, alors, je perds mon boulot. Pourquoi je donnerai aux autorités mes informations médicales", se plaint-il. Theresa Dicrisiti, elle, est intendante mais l'obligation vaccinale s'applique à tous ceux qui travaillent dans une école. Après avoir hésité, elle a fini par s'y résoudre. "Il y avait trop d'inconnus au départ. Et puis avec le temps, de plus en plus de gens se faisaient vacciner, tout allait bien. Et puis, je me suis rendu compte, que pour faire plein de choses, prendre l'avion, partir en croisière ou quoi que ce soit, il fallait être vacciné". Actuellement, 70% des enseignants et des personnels de New York sont déjà vaccinés. Mais ce n'est pas assez au goût du maire de la ville qui a choisi d'accélérer le mouvement dès ce mois de septembre. Et les récalcitrants risquent des sanctions financières. 60% des Américains se disent d'ailleurs favorables à la vaccination obligatoire des professeurs. Le nombre des vaccinés aux États-Unis dépasse à peine les 50%, très loin d'une hypothétique immunité collective. Alors, des entreprises et d'autres administrations commencent à exiger la vaccination à travers le pays.
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m53
Publiée le 08 septembre 2021 à 20:21
Dispo 8jJournal de 20 heures