Aller directement au contenu
Orage en Gironde : des mobil-homes pour les familles sinistrées

Orage en Gironde : des mobil-homes pour les familles sinistrées

Après trois mois hébergés dans leurs familles ou chez des amis, Audrey et ses deux filles ont finalement retrouvé un logement, un mobile-home de 30 m². Mais c'est une habitation provisoire en attendant la fin des travaux de leur maison endommagée par la grêle. Sept mobil-homes sont installés par la mairie en plein centre-ville. Le loyer, 650 euros par mois, est entièrement remboursé par les assurances. Le 20 juin dernier, un puissant orage de grêle s'abat sur le Taillan-Médoc. En dix minutes, plus de 2 000 foyers sont endommagés dont 150 maisons inhabitables. À l'époque, nous avions rencontré Johan Porcher. Trois mois plus tard, à part le nettoyage, presque rien n'a avancé sur sa maison. Entre les délais des experts et des artisans débordés, il pourrait mettre un an avant d'y revivre. Presque partout dans la ville, des toits sont encore bâchés. Pour Agnès Versepuy, maire (SE) du Taillan-Médoc, il faudra au minimum un an et demi avant de réparer tous les logements. " Pour certains, ça va se terminer avant Noël et pour d'autres, ça ne commencera qu'à partir du mois de mars", a-t-elle affirmé. Dans ce village de mobil-homes, certains savent déjà qu'ils y passeront l'hiver. TF1 | Reportage Y. Chambon, C. Arfel
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m56
22 sept. 2022 à 20:13
Journal de 20 heures