fond Panzani croqué par Lustucru ? La guerre des pâtes
Panzani croqué par Lustucru ? La guerre des pâtes

Panzani croqué par Lustucru ? La guerre des pâtes

Le rayon des pâtes est devenu de plus en plus concurrentiel. Il n'y a jamais eu autant de choix, il y en a de toutes les formes et de toutes les couleurs. Ce secteur en pleine ébullition pèse désormais presque un milliard d'euros dans l'Hexagone. Depuis le premier confinement l'an dernier, les ventes ont explosé : plus 12%. "Sur ces gros marchés, on est quand même sur des petites marges et des gros volumes. Donc, on ne peut pas baisser les volumes, parce qu'on arrive rapidement à un moment où on gagne plus d'argent, il faut faire tourner les usines. Donc effectivement, il y a une grosse bagarre", explique Élisabeth Cony, spécialiste de la grande distribution, fondatrice de Madame Benchmark. Le marché est dominé par les pâtes importées de l'étranger. Elles représentent 64% de la consommation des Français, même si le drapeau tricolore est de plus en plus mis en avant. Une origine qui bien souvent se paie. Les spaghettis fabriqués en France avec du blé français coûtent deux fois plus cher que leur équivalent fabriqué en Espagne par une marque de la grande distribution. Depuis deux ans, le cours blé dur augmente, les prix aussi.
Journal de 20 heures
1m37
Publiée le 07 avril 2021 à 20:26
Dispo 3jJournal de 20 heures