Procès Reiser : le témoignage d’une rescapée

Procès Reiser : le témoignage d’une rescapée

Betsy se considère comme une rescapée. Et elle est toujours traumatisée jusqu'à présent. L'adresse de Jean-Marc Reiser, meurtrier présumé de Sophie Le Tan, reste gravée dans sa tête. Le chemin de Betty et celui de Jean-Marc Reiser se sont croisés quelques mois à peine avant la disparition de la jeune étudiante en 2018. À l'époque, il fréquente toutes les deux unes des associations d'aide alimentaire. Quelques mois plus tard, Betsy doit quitter son appartement. Elle cherche désespérément un endroit pour stocker ses affaires. Là encore, Jean-Marc Reiser va lui proposer ses services. Et après avoir lui envoyé de nombreux messages, en vain, Jean-Marc Reiser a frappé devant sa porte, un jour. Betsy panique. La jeune étudiante finit par céder et va déposer ses cartons chez le meurtrier présumé. Plusieurs bouteilles d'eau déjà ouvertes sont posées sur la table. Méfiante, Betsy décide d'en prendre une neuve. Lui se met en colère. Mais elle a pu s'enfuir. Lundi, Jean-Marc Reiser sera jugé pour l'assassinat de Sophie Le Tan. Selon sa version, il dit l'avoir tuée au cours d'une dispute qui a mal tourné dans son appartement. Cet endroit dont Betsy s'est échappée. TF1 | Reportage R. Bey, A. Janon
MA LISTE
Journal de 20 heures
2m04
22 Jun 2022 à 20:22
Journal de 20 heures