fond Que reproche la justice à Alexandre Benalla ?
Que reproche la justice à Alexandre Benalla ?

Que reproche la justice à Alexandre Benalla ?

Le 1er mai 2018, alors qu'il occupe un poste clé dans le dispositif de sécurité du chef de l’État, Alexandre Benalla, est invité comme observateur au sein des forces de l'ordre mobilisées pour encadrer les manifestations. Il est filmé molestant un couple de manifestants au terme d'une journée émaillée de violences. Vincent Crase, un ex-employé du Parti présidentiel, En Marche, comparait à ses côtés. Ce dernier a aussi été filmé le même jour. Il jure avoir coupé les ponts avec Alexandre Benalla. Alexandre Benalla était un chargé de mission qui jouissait d'un rôle important dans l'entourage du chef de l'État. Interrogé sur les faits qui lui sont reprochés par une commission d'enquête parlementaire, en janvier 2019, il répondait : "je préférerais répondre à la justice". La justice lui donne cette fois l'occasion de s'expliquer, sur les violences du 1er mai 2018, mais également sur un port d'armes non autorisé et l'utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques après son limogeage de l’Élysée. Le procès doit durer jusqu'au 1er octobre 2021 et Alexandre Benalla encourt une peine de prison pouvant aller jusqu'à sept ans et 100 000 euros d'amende.
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m38
Publiée le 13 septembre 2021 à 20:15
Dispo 6jJournal de 20 heures

Vidéos similaires

24m
Replay - Mercredi 20/02/19 - 19:25
3m27
Extrait - Jeudi 06/09/18 - 19:38
2m49
Extrait - Mardi 25/09/18 - 19:30
31m
Replay - Jeudi 06/09/18 - 19:20
26m
Extrait - Lundi 24/05/21 - 20:22