Rakus, l'orang-outan : médecin malgré lui

Rakus, l'orang-outan : médecin malgré lui

Rakus se remet d'un combat avec un autre mâle. Il était blessé, ayant une profonde entaille sous l'œil droit. Il fait partie d'un groupe d'orang-outan filmé au même moment par une équipe scientifique au cœur de la forêt tropicale indonésienne. Par chance, une caméra est pointée sur lui. Ce qu'ils vont filmer n'avaient eu jamais été documentés. Rakus va se soigner tout seul. Il va non seulement saisir la bonne plante, la fibraurea tinctoria, la mâcher, mais aussi l'utiliser avec la bonne technique. "Depuis sa bouche avec son doigt, il va passer de manière répétée sur la blessure. Il l'a fait pendant sept minutes...", raconte Dr Isabelle Laumer, biologiste cognitive à l'Institut Max Planck. Sur la photo, à l'image, la blessure s'est complètement refermée en quelques semaines. Après analyse, cette plante, nous l'utilisons aussi dans la médecine traditionnelle pour traiter le diabète, contre la diarrhée, mais aussi pour apaiser la douleur. Mais comment Rakus peut-il savoir ? Par hasard ou plutôt par un apprentissage ? D'autres espèces animales savent-elles aussi apprendre à se soigner elles-mêmes ? La suite du reportage dans la vidéo en tête de cet article. TF1 | Reportage N. Robertson

Journal de 20 heures
2m05
7 jours restants

Journal de 20 heures