fond Réouverture en deux temps : les restaurateurs partagés entre soulagement et déception
Réouverture en deux temps : les restaurateurs partagés entre soulagement et déception

Réouverture en deux temps : les restaurateurs partagés entre soulagement et déception

Hervé Menuge, cogérant du restaurant "Chez La Vieille" à Lille, attendait ce moment depuis le mois d'octobre. Il pourra servir sur sa terrasse dès le 19 mai prochain, mais avec pas plus de six personnes par table. Il y aura donc deux fois moins de clients qu'en temps normal dans son établissement. Il est partagé entre soulagement et appréhension, car d'ici-là, il va devoir refaire ses stocks et trouver rapidement du personnel. À Andernos-les-Bains, dans la station balnéaire, cette tâche s'annonce compliquée, notamment pour Jérémy, gérant du "New Pub" et François Piat, cogérant de "L'Airiale". Le service du soir pourra être assuré jusqu'à 21h. Dès le 19 mai, ce sera le nouvel horaire du couvre-feu. Mais comme la brasserie "Mollard" à Paris, tout le monde n'en profitera pas. En effet, avec seulement 18 couverts sur la terrasse, la réouverture ne serait pas rentable pour cet établissement. Son gérant, Stéphane Malchow, vise plutôt la date à laquelle les salles des restaurants seront accessibles, le 9 juin 2021. Et cette fois, le couvre-feu sera à 23h. D'ici-là, il espère continuer à toucher des aides. Pour rappel, le chômage partiel et le fonds de solidarité seront maintenus pour tous au mois de mai. En juin en revanche, les aides seront calculées en fonction de la reprise de l'activité.
Journal de 20 heures
1m47
Publiée le 29 avril 2021 à 20:04
Dispo 6jJournal de 20 heures