fond Rodéos à moto : un restaurateur menacé
Rodéos à moto : un restaurateur menacé

Rodéos à moto : un restaurateur menacé

Philippe Hugon, restaurant "Le prés de la rose", était en plein service. Samedi, vers 20h30, deux jeunes font vrombir leurs scooters sur un chemin piéton devant sa terrasse. Le restaurateur leur demande de partir. Ils reviendront en bande, certains armées. En quad, à moto, le visage caché sous leurs cagoules ou leurs casques, couteaux à la main. Une dizaine d'entre eux pénètrent à l'intérieur du restaurant. "Ils me cherchaient. S'ils me trouvent, je suis mal en point. Je n'ai jamais eu peur comme ça de ma vie", a témoigné Philippe Hugon. Présents, eux aussi, ce soir-là, ses employés sont encore sous le choc. Du jamais-vu dans ce parc paisible de Montbéliard où est installé le restaurant. Autrefois, réputé tranquille, Montbéliard avec ses 25 000 habitants connait depuis plusieurs années de phénomène de rodéos urbains. En soutien, le maire de la ville Marie-Noëlle Buiginet est venue y déjeuner ce midi. Elle promet d'installer davantage des caméras de surveillance. Le restaurateur a porté plainte lundi. En attendant de se sentir à nouveau en sécurité, il a décidé de fermer son restaurant pour le service du soir. TF1 | Reportage É. Payro, G. Martin
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m56
10 May 2022 à 20:11
Journal de 20 heures