Aller directement au contenu
Sauveteurs de la SNSM : des bénévoles en colère

Sauveteurs de la SNSM : des bénévoles en colère

Les habitants de Ouistreham sont partagés entre incompréhension et injustice. Cinq bénévoles de leur station de sauvetage viennent de passer 36 heures en garde à vue."Un bénévole, c'est quelqu'un qui va au-devant des gens pour aider, faire quelque chose de bien. Qu'il soit mis en garde à vue, c'est ça qui est peut-être choquant", s'exprime un senior. Sur le port, les pêcheurs eux aussi ne comprennent pas une telle décision. "Des bénévoles qui se lèvent en pleine nuit, quand il fait beau ou quand il fait mauvais, pour rendre service, et voilà la récompense", regrette Pascal Simon, patron pêcheur du "Yaka" et du "Cocody". Les sauveteurs étaient auditionnés dans une enquête pour homicide involontaire. En janvier 2021, ils avaient tenté de remorquer un bateau de pêche en difficulté, en vain. Trois matelots avaient péril. Après la garde à vue, l'un des bénévoles entendus voulait abandonner son poste avant d'être dissuadé par la présence de dizaine de coéquipiers à la sortie de la gendarmerie. TF1 | Reportage A. Lebranchu, X. Thoby
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 20 heures
1m57
24 nov. 2022 à 19:20
Journal de 20 heures