Trop de touristes : Barcelone veut privilégier ses habitants

Trop de touristes : Barcelone veut privilégier ses habitants

On dit que c’est à son architecture que l’on reconnaît Barcelone. Mais, depuis une dizaine d'années, la cité catalane se distingue surtout par ses rues bondées, avec des graffitis, des stickers, invitant les touristes à rentrer chez eux. Rien qu’en 2023, Barcelone a accueilli quinze millions de visiteurs. Marty Cusso habite depuis toujours dans le quartier gothique où il faut aujourd’hui se faufiler entre les vacanciers. La conséquence directe du tourisme, c’est que le prix du loyer a augmenté. Dans une ruelle, les commerces traditionnels ont laissé la place à une quinzaine de boutiques de souvenirs et de restauration rapide. Même constat, dans le quartier du célèbre parc Güell, visité par 15 000 personnes tous les jours. Jusqu’ici, il est impossible pour les riverains de circuler en bus. Quelles solutions ont-ils trouvées ? À la tête d’un collectif, Maria Solanas a obtenu de la mairie de faire supprimer la ligne de bus de Google et des applications de transport. TF1 | Reportage E. Coussemacq, L. Gorgibus

Journal de 20 heures
5m

Journal de 20 heures