fond Vaccin AstraZeneca : ce que dit l'Agence européenne des médicaments
Vaccin AstraZeneca : ce que dit l'Agence européenne des médicaments

Vaccin AstraZeneca : ce que dit l'Agence européenne des médicaments

Après plusieurs semaines d'incertitude, l'Agence européenne des médicaments vient de l'annoncer. Il y a un lien possible entre le vaccin d'AstraZeneca et la survenue de caillot sanguin atypique, mais extrêmement rare. Cela concerne 86 cas enregistrés, dont 18 décès sur 25 millions d'Européens et de Britannique vaccinés. Ce qui fait un risque de 0,000003 %, bien inférieur à celui de la pilule contraceptive et très loin des 5% de thromboses provoquées par le virus du Covid lui-même. C'est pourquoi le bénéfice du vaccin l'emporte sur ses effets secondaires. Après ces annonces, le message semblait bien compris. Ces rares effets secondaires sont apparus chez des personnes de moins de 60 ans, essentiellement des femmes. Maux de tête persistant, troubles visuels, essoufflements, certains signaux doivent alerter. Aujourd'hui réservées au plus de 55 ans, ces recommandations pourraient évoluer. Ce soir, l'Organisation Mondiale de la Santé appelle à de nouvelles études, face à un risque plausible. Mais à ce stade, non confirmé.
Journal de 20 heures
2m02
Publiée le 07 avril 2021 à 19:59
Dispo 3jJournal de 20 heures