fond Vaccination des soignants : question sur les nouvelles règles
Vaccination des soignants : question sur les nouvelles règles

Vaccination des soignants : question sur les nouvelles règles

Il est difficile de savoir exactement combien de soignants ne sont pas vaccinés. Ce mardi, à la mi-journée, selon la direction générale de la Santé, ils étaient 11% à l'hôpital, 5% chez les libéraux, 10% chez les ambulanciers et 15% chez les aides à domicile. Pour rappel, les soignants qui n'ont reçu qu'une dose sont autorisés à venir travailler mardi s'ils fournissent un test négatif toutes les 72 heures jusqu'à la deuxième dose. Toutefois, tous devront avoir reçu les deux injections dès le 15 octobre. En ce qui concerne les sanctions, la loi prévoit la suspension immédiate de l'emploi et du salaire des récalcitrants jusqu'à ce qu'ils soient vaccinés. Selon Zaynab Riet, déléguée générale de la Fédération hospitalière de France, les personnes qui essayeraient d'utiliser des stratégies de contournement via des arrêts maladie s'exposent à des contrôles. Une vigilance particulière a été demandée afin que les contrôles soient renforcés au niveau de l'assurance-maladie. Ailleurs, en Europe, trois pays seulement appliquent un régime aussi strict que le nôtre. L'Italie où les soignants ont reçu l'ordre de se faire vacciner dès que les doses étaient disponibles au printemps dernier. La même décision a été prise cet été en Grèce et en Hongrie.
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m37
Publiée le 14 septembre 2021 à 20:19
Dispo 8jJournal de 20 heures