fond Variant anglais : quels contrôles aux frontières de la France ?
Variant anglais : quels contrôles aux frontières de la France ?

Variant anglais : quels contrôles aux frontières de la France ?

Avez-vous déjà fait le test ? Dans les aéroports, cette question revient désormais fréquemment. Au point que le test de dépistage semble pour voyager tout aussi indispensable que la pièce d'identité. Mais jusqu'à quel point ? Vérifie-t-on vraiment la santé des voyageurs qui arrivent en France ? À Roissy, nous en croisons qui débarquent de Suède et de Danemark. Ils n'ont pas été contrôlés pour entrer sur notre territoire. Ce n'est pas un oubli. Le gouvernement a en fait choisi les pays étrangers en trois groupes. En vert, ceux d'où on peut arriver en France sans motif ni test PCR. Ce sont les États membres de l'Union européenne et quelques autres comme l'Australie. En orange, ceux où il faut un motif impérieux de voyage et un test PCR réalisable à l'arrivée. En rouge, le plus strict. Depuis les États-Unis ou le Royaume-Uni, par exemple, où il faut un motif impérieux et un test PCR réalisé avant le départ. Voilà pour les entrées sur le territoire, qu'en est-il maintenant si vous voulez quitter le pays ? Les autres États sont majoritairement plus stricts que le nôtre, même nos proches voisins. L'Italie, par exemple, impose un test PCR. Ce qui donne la situation suivante. Depuis l'Italie, on rentre en France sans aucun contrôle, mais pour aller en Italie depuis la France, il faut forcément un test PCR. Il n'y a donc pas de réciprocité, loin de là. L'Hexagone a baissé sa barrière sanitaire avec 42 pays. Parmi eux, ils sont cinq à avoir fait pareil : le Luxembourg, la Pologne, le Portugal, la Bulgarie et la Suède. Voilà la courte liste des Etats où l'on peut donc depuis nos frontières, aller et revenir sans se faire dépister.
Le journal de 20h
2m07
Publiée le 11 janvier 2021 à 20:04
Dispo 2jLe journal de 20h

Vidéos similaires