Ventes en ligne de vêtements : le piège des faux sites

Ventes en ligne de vêtements : le piège des faux sites

Charlotte ne souhaite pas montrer son visage, par honte de sa mésaventure. Le mois dernier, cette retraitée veut s’acheter un pull en cachemire, alors elle cherche sur Internet. Elle paie et reçoit un numéro de suivi. Son pull est censé arriver de Chine, alors elle patiente plusieurs semaines. Il y a quelques jours, sa commande apparaît comme livrée, pourtant, elle n’a pas reçu de paquet. Elle tente alors d’écrire un mail au site marchand. Charlotte est en effet l’une des nombreuses victimes d’un vaste réseau de faux sites marchands. Nous avons pu en consulter quelques-uns. Les photos et les logos semblent bien réels. Des articles de grande marque, souvent difficiles à trouver, y sont proposés à prix cassé, mais l'adresse web, elle, ne correspond pas. En trois ans, le réseau d'escrocs a créé plus de 75 000 faux sites. Fin avril, 22 500 étaient encore en ligne. Pour les remplir, ils pillent le contenu d'entreprises bien réelles, comme celle de Michel, patron d’une société spécialisée dans les jouets de collection. TF1 | Reportage B. Guénais, J. Jankowski, M. Monnier

Journal de 20 heures
2m33

Journal de 20 heures