Vidéosurveillance, alarmes : les particuliers s'équipent massivement

Vidéosurveillance, alarmes : les particuliers s'équipent massivement

Bernard et Monique habitent un petit pavillon dans une ville paisible de la région bordelaise. Ils ont été cambriolés à deux reprises, un traumatise pour ce couple de retraités. Pour protéger leur maison, ils ont donc investi plus de 1 000 euros dans un système complet de télésurveillance, avec 50 euros d'abonnement mensuel. Jimmy Laffon, technicien, installe toujours plus de kits, car le nombre cambriolages ne cesse d'augmenter, +3 % entre 2022 et 2023. C'est un système simple d'utilisation qui séduit les clients. La télésurveillance est un marché à plus de 600 millions d'euros, 10 % d'augmentation en 2023 et une clientèle toujours plus variée. Il y a une hausse de la télésurveillance, mais aussi de la vidéosurveillance. Dans un magasin spécialisé, les ventes de caméras ont augmenté de 130 % en un an. L'entrée de gamme, c'est 30 euros, et l'on n'a pas besoin d'être bricoleur. Certains en installent pour des raisons surprenantes. Adrien, passionné par les poules d'ornement, habite au cœur de la Corrèze. Jamais il n'aurait imaginé être volé. Une dizaine de poules dérobées et un préjudice à plus de 500 euros, il a donc investi. C'est un marché qui devrait encore se développer. En France, moins d'une maison sur dix est équipée. TF1 | Reportage S. Cardon, A. Ifrgan

Journal de 20 heures
3m18

Journal de 20 heures