Vignes, maïs, tournesol… Des récoltes compromises

Vignes, maïs, tournesol… Des récoltes compromises

Pas un seul épine a résisté à la grêle. Toute une production de maïs a été réduite à néant en moins de cinq minutes. Jean-Michel Roux n'était pas assuré. Dans les vignobles du Cognac, 80 km plus au nord, ces viticulteurs mesurent l'ampleur des dégâts. Leurs vignes n'ont pas résisté à la grêle ni aux vents soufflant à 110 km/h. Ils disent adieu à leur récolte 2022 et craignent déjà pour celle de 2023. Dans les Pyrénées-Atlantiques, les champs de tournesols ont eux aussi été frappés par la grêle. Joël a perdu une partie de sa récolte. Les plants abîmés vont être beaucoup plus fragiles. Dans le Médoc, Sylvain dit avoir perdu bien plus que des vignes. Il pourrait avoir perdu 60 à 80 % de sa récolte. Il devra repartir de zéro ou presque malgré les inquiétudes. Voilà le défi qui attend les agriculteurs et les vignerons dans le sud-ouest. T F1 | Reportage J. Cressens, M. Giraud
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m56
21 Jun 2022 à 20:06
Journal de 20 heures