Yannick Alléno : le combat d'un père

Yannick Alléno : le combat d'un père

Yannick Alléno nous a donné rendez-vous dans le restaurant de son fils. Un lieu qu'ils ont construit ensemble il y a tout juste un an. "Quand c'est arrivé, je me suis dit que je vais fermer ce truc. Ça n'a pas de sens sans lui. Et puis tout le monde me disait de ne pas faire ça. En fait, ils ont raison. Même pour lui, c'est important", se confie-t-il. Antoine Alléno, 24 ans, un jeune cuisinier plein de projets. Le 8 mai dernier, à la sortie de son établissement, il est percuté par un chauffard. Son père, Yannick Alléno, arrive immédiatement sur place. "J'ai vu mon fils sur le trottoir. C'était extrêmement douloureux, vous rentrez dans une période. Après, le décès d'un enfant, un monde qu'on ne connaît pas". Dans ce monde, impossible de se recueillir près d'Antoine. À l'institut médico-légal, sa famille ne peut le voir qu'à travers une vitre. À la douleur s'ajoute une montagne de démarches, de formalités à régler, ce deuil impossible, Yannick Alléno réalise qu'ils sont nombreux à devoir l'affronter. Avec son association, Yannick Alléno souhaite apporter un soutien administratif, financier, juridique, à toutes les familles confrontées à la perte brutale d'un enfant et réfléchir collectivement pour que ces drames ne se reproduisent plus. "Antoine était percuté par une voiture très puissante. Très vite, il n'a pas eu le choix, il est mort sur le coup. Il ne peut pas s'en sortir. Après, je me suis dit, si cette voiture, elle avait un système de bridage automatique comme on peut le faire sur les trottinettes quand on arrive à Paris. Vous êtes dans un milieu urbain, votre voiture ne peut pas dépasser 50km/h. Je ne sais pas, c'est une question, est-ce que c'est faisable ? Ce n'est pas faisable ? Je n'en sais rien. J'aimerais bien poser la question et voir si on peut se prémunir de ça", souhaite-t-il. Ce mardi, le passage parisien du restaurant d'Antoine Alléno a été rebaptisé. Son nom y est désormais gravé. TF1 | Reportage M. Brossard, B. Lachat, F. Le Goïc
MA LISTE
Journal de 20 heures
2m47
20 sept. 2022 à 20:21
Journal de 20 heures