fond Accord historique : les multinationales taxées à 15%
Accord historique : les multinationales taxées à 15%

Accord historique : les multinationales taxées à 15%

Des mois, des années de discussion pour finalement se taper dans la main ou presque à Londres ce week-end. Le chiffre de 15% d’imposition sur les bénéfices des multinationales est un minimum. La satisfaction des membres du G7, elle, est à son maximum. "C'est enfin du concret. C’est historique !”, se réjouit Emmanuel Macron . “Cela représentera au moins 50 milliards d’euros de recette, en plus, tous les ans, pour l’Union européenne”, a-t-il ajouté. Concrètement, une entreprise réalise des bénéfices dans notre pays, par exemple. Son siège est installé dans un pays à faible imposition, elle n’y règle que 8% de gains. Avec cet accord, l’État français pourra lui réclamer les 7% restants pour atteindre un taux de 15 %. La mesure cible les multinationales du numérique, les Gafa, mais aussi certaines entreprises françaises du luxe ou de la banque. Cependant, ce taux minimum de 15% n’entre pas en vigueur tout de suite. Il doit passer l’étape du G20, puis obtenir l’accord de tous les membres de l'OCDE. En Europe, les discussions avec la Hollande ou la Hongrie s’annoncent tendues, comme tous ceux qui ont construit leur modèle économique sur le dumping fiscal.
MA LISTE
Le Journal du week-end
1m47
Publiée le 06 juin 2021 à 19:59
Dispo 3jLe Journal du week-end