fond "Agneau d'Ardèche", un nouveau label pour relancer la consommation d'agneau
"Agneau d'Ardèche", un nouveau label pour relancer la consommation d'agneau

"Agneau d'Ardèche", un nouveau label pour relancer la consommation d'agneau

N'espérez plus en trouver. L'agneau, la star de Pâques se vend comme des petits pains. Thierry Veyrenche, boucher, en a vendu 1 000 gigots en un week-end, du jamais vu. "Il a du goût, il a du parfum, quand vous le cuisinez il sent un peu la noisette", explique-t-il. Avec les restaurants fermés, sa consommation a baissé de 4% en 2020. On le croyait donc boudé. Mais cet agneau, vendu 20 euros le kilo a un secret qui séduit les consommateurs. C'est en effet dans les prairies ardéchoises que l'on élève ces agneaux. Ils profitent ainsi de la nature, du beau temps et de l'herbe. Des atouts avec lesquels les éleveurs ont fait une marque, "Agneau d'Ardèche". Ce label garantit sa provenance, son élevage traditionnel et le savoir-faire. En Ardèche, le label a permis de revaloriser le prix des bêtes, mais surtout de contrer la concurrence étrangère. En effet, 60% des agneaux consommés sont importés. Pour promouvoir cette production locale, tout le monde joue le jeu, les bouchers comme les grandes surfaces.
Le Journal du week-end
2m01
Publiée le 04 avril 2021 à 13:11
Dispo 9jLe Journal du week-end