Alerte rouge canicule : protéger les plus fragiles

Alerte rouge canicule : protéger les plus fragiles

C'est une visite indispensable. Alors que Niort étouffe sous la canicule, Josy Jocquet, bénévole, s'assure que Jeanne, centenaire isolée, ne se met pas en danger. Retraitée depuis peu, elle s'est tout de suite portée volontaire pour accompagner les plus fragiles. C'est aussi l'objectif de la cellule de crise activée jeudi dans la région. Huit agents municipaux appellent en continu, et pendant trois jours, les 1 700 personnes inscrites sur le fichier canicule de la ville. Il faut rappeler les bons gestes à ces personnes âgées. S'ils détectent une situation inquiétante, les agents se rendent sur place et peuvent solliciter les secours. Comme l'explique Laurent Aude, directeur des risques majeurs et sanitaires à la ville de Niort. Les thermomètres en centre-ville surchauffent et affichent 43°C. Exception, dans cette salle où la température est de 30°C. Mais pour rafraîchir les élèves ne pouvant pas être gardé chez eux, il a fallu s'organiser. L'unique ventilateur de la classe a été prêté par un parent d'élèves. D'autres ont choisi de faire l'école à la maison. À 22h ce vendredi soir, il fera encore 31°C à Niort, mais le pire reste à venir. Le thermomètre devrait atteindre 41° samedi. TF1 | Reportage S. Chevallereau, T. Rolnik, S. Iorgulescu
MA LISTE
Le Journal du week-end
2m22
17 Jun 2022 à 20:07
Le Journal du week-end