fond Avant l'exode, les habitants du Haut-Karabakh brûlent leur maison
Avant l'exode, les habitants du Haut-Karabakh brûlent leur maison

Avant l'exode, les habitants du Haut-Karabakh brûlent leur maison

C'est une interminable fuite, celle de milliers d'habitants du Haut-Karabakh sur le point de passer à l'ennemi. Depuis trois jours et la conclusion d'un cessez-le-feu aux allures de défaite, les Arméniens abandonnent dans la douleur les districts pris à l'Azerbaïdjan lors de la première guerre, au début des années 90. Cette fois, ce sont eux qui ont perdu et beaucoup préfère ne rien laisser derrière. Leurs propres maisons réduites en cendres pltôt que de faciliter le retour des vainqueurs et de leurs alliés turcs. Jusqu'en 1994, l'Arménie a étendue sa république auto-proclamée en territoire azerbaïdjanais et en a chassé les habitants. A présent, elle doit retrocéder ces extensions et voit même occuper tout le sud de l'enclave. L'amertume des habitants est nourri par les mensonges du gouvernement arménien. Après des semaines de propagande, il vient de reconnaître plus de 2 700 morts, le double du bilan annoncé jusqu'ici. Défiance aussi vi-à-vis de musulmans victorieux. Premier pays chrétien de l'histoire, l'Arménie redoute les exactions, les profanations, première raison du déploiement d'une force russe dans la région.
Le Journal du week-end
2m19
Publiée le 15 novembre 2020 à 19:59
Dispo 3jLe Journal du week-end

Vidéos similaires