fond Ces bénévoles qui rompent l'isolement
Ces bénévoles qui rompent l'isolement

Ces bénévoles qui rompent l'isolement

Depuis le reconfinement, Ahmed poursuit ses actions de bénévolat pour l'association France Handicap à distance. Beaucoup de retraités comme lui ont décidé de donner de leur temps. En Gironde, France bénévolat a enregistré une hausse de 40% des inscriptions. Ça tombe bien, car il y a de plus en plus de besoin. On estime à 10% le nombre de Français en situation d'isolement et le confinement n'arrange rien même quand on a un tempérament très joyeux comme Alexandra. "On essaie de garder le moral même si des fois, c'est un peu compliqué. Je suis quelqu'un qui fait pas mal d'activités, ce deuxième confinement est un coup de massue". Alexandra donnait des cours de soutien scolaire, était inscrite dans un club de handisport, allait au cinéma, tout cela s'est arrêté. Heureusement, il y a ces groupes de parole à distance animés par Fayrouz, étudiante bénévole. En tant qu'étudiante en psychologie, ses séances sont aussi une sorte de formation complémentaire à ses études; "C'est gagnant-gagnant, ça leur apporte quelque chose, ça nous apporte aussi beaucoup", explique-t-elle. Comme Fayrouz, beaucoup de jeunes en activité partielle profitent de cette période plus calme pour partager un peu de leur temps, même à distance.
Le Journal du week-end
2m37
Publiée le 14 novembre 2020 à 20:07
Dispo 2jLe Journal du week-end

Vidéos similaires