fond Confinement : la quiétude des cimes dans les Vosges
Confinement : la quiétude des cimes dans les Vosges

Confinement : la quiétude des cimes dans les Vosges

À bien moins d'un kilomètre de son domicile, c'est une distance suffisante pour en profiter. Une heure de ballade quotidienne pour redécouvrir les paysages de son enfance. Vincent Munier savoure l'instant. Ce photographe animalier a parcouru le monde à la recherche d'une nature sauvage encore intacte. Il en a rapporté des images exceptionnelles. Aujourd'hui confiné à son domicile vosgien, il apprécie un calme imposé. Un peu plus haut, au-dessus des brumes de la vallée, l'inversion des températures donne lieu à un phénomène surprenant, la mer de nuages. Pour en profiter, il faut se rendre sur les crêtes. À mille mètres d'altitude, le confinement reste valable. Pour s'y promener, il faut avoir une bonne raison. À cette altitude, la route des crêtes serpente à travers les chaumes. Désertée, elle semble désormais un peu perdue au milieu du paysage. Dans les Vosges, les fermes isolées semblent difficilement accessibles. D'ici quelques semaines, les sommets vosgiens seront recouverts par la neige. Les stations se préparent malgré tout à une réouverture des pistes. Perché sur les câbles des remontées mécaniques ou enfoui sous terre dans les réserves d'eau des canons à neige, il faut remettre en état le matériel. Avec une vingtaine de stations de ski, les Vosges sont relativement fréquentés durant l'hiver. Les fermes de montagne, elles poursuivent leur activité toute l'année.
Le Journal du week-end
4m12
Publiée le 21 novembre 2020 à 20:31
Dispo 8jLe Journal du week-end

Vidéos similaires