Crise au Liban : les enfants de Beyrouth

Crise au Liban : les enfants de Beyrouth

Comme tous les jours, c'est la cohue pour obtenir de l'aide alimentaire dans cette association. Dans la foule, il y a Santa et son bébé d'un an. Avec l'explosion des prix au Liban et les pénuries en cascade, elle n'arrive plus à se procurer de lait en poudre. Une boîte coûte six fois plus chère qu'avant la crise. La famille n'a plus les moyens. "Mon mari est militaire. La moitié de son salaire sert à payer le loyer et l'autre moitié, c'est pour l'essence et la bonbonne de gaz", témoigne la mère de famille. Au Liban, huit familles sur dix sont désormais obligées de faire appel au don pour s'en sortir. Et ce qui inquiète surtout, ce sont les carences alimentaires des plus jeunes. Avec un taux de pauvreté qui dépasse désormais les 80%, l'Unicef rappelle que les premières victimes de cette catastrophe économique sans précédent au Liban, ce sont les enfants. Le soir, Beyrouth n'a presque plus d'électricité publique, en raison de la faillite du pays. Des quartiers entiers manquent d'éclairage et les rues sont plongées dans le noir. TF1 | Reportage F.X. Ménage, D. Pires
MA LISTE
Le Journal du week-end
3m19
31 juil. 2022 à 11:10
Le Journal du week-end