fond Évasion : la Laponie au printemps
Évasion : la Laponie au printemps

Évasion : la Laponie au printemps

Après de longs mois d'hiver, ça y est, le printemps est bel et bien là en Laponie suédoise. Chaque jour, le soleil gagne dix minutes de plus sur la nuit. La neige fond doucement sur les toits des chalets, la végétation apparaît. Les cygnes chanteurs font leur retour. Dehors, il fait -5°. Les habitants, eux, pique-niquent. Les longues soirées de printemps permettent de pique-niquer et de pêcher, mais encore faut-il accéder aux poissons. La rivière est toujours cachée sous une épaisse couche de glace. Comme libérés d'un hiver interminable, les Lapons passent leur soirée dehors. Chacun son activité : ski nordique pour les uns, ou même baignade pour les moins frileux. Il paraît que c'est bon pour la santé. Dans le village voisin, un véhicule attire notre attention : des Français en camping-car. Sylvain et sa petite famille sont venus se confiner dans le Grand Nord. À 200 km du cercle arctique, ils profitent de journées qui durent actuellement 17 heures. En fin de journée, on profite de cette lumière pour prendre la route. Les Français nous ont parlé des Samis, un peuple de la région qui élève des rennes. Au loin, les premiers cervidés apparaissent. Comme chaque année, d'ici quelques jours, les troupeaux entameront leur migration vers le nord. Avant la grande transhumance, il faut les nourrir. Ils partiront dans les montagnes jusqu'à l'hiver prochain. Peu de peuples doivent autant vivre au rythme des saisons et de la lumière. Dans le Grand Nord, aucune journée ne se ressemble vraiment. Dans quelques semaines, ici, la nuit disparaîtra.
Le Journal du week-end
4m28
Publiée le 30 avril 2021 à 20:36
Dispo 8jLe Journal du week-end