fond Guyane : le fléau de l’orpaillage illégal.
Guyane : le fléau de l’orpaillage illégal.

Guyane : le fléau de l’orpaillage illégal.

Au cœur de l'Amazonie guyanaise, le plus grand parc national de l'Hexagone, des cicatrices. Des dizaines de clandestins retournent la forêt, à la recherche d'or. Ils seraient plus de 10 000 en Guyane, pour 130 sites d'orpaillage illégal. Alors que nous descendons vers l'un d'entre eux, des garimpeiros, des chercheurs prennent la fuite. Ils laissent derrière eux un dépotoir et du matériel que la police va détruire sous leurs propres yeux. Trois hommes brésiliens, viennent à notre rencontre. Ils savent que l'agent seul ne pourra pas les arrêter. Ils disent récupérer jusqu'à 250 grammes d'or par semaine. Plus de 12 000 euros sur le marché. Pour ce faire, la terre est creusée, la boue aspirée, puis passée au tamis. Le reste est mélangé à des produits chimiques, pour ne garder que les précieuses paillettes. Pour récupérer un kilo d'or, il faut utiliser près de 1,5 kg de Mercure. Un métal lourd très toxique qui finit dans les cours d'eau. Ce qui pollue la vie des habitants, qui ne sont qu'à quelques kilomètres des lieux. La suite du reportage dans la vidéo ci-dessus.
MA LISTE
Le Journal du week-end
3m17
Publiée le 08 octobre 2021 à 20:15
Dispo 5jLe Journal du week-end