Hellfest : un festival en surchauffe

Hellfest : un festival en surchauffe

Toutes les deux minutes, les gens devant la scène sont arrosés pour rendre l’enfer un peu plus supportable. Au moins 41 degrés au plus fort de la journée et un record, le Hellfest n’a jamais aussi bien porté son nom. Mais malgré la chaleur suffocante, certains ne transigent pas sur le look. Il n’est pas question d’abandonner le cuir noir. Cette année, c’est une première, les bouteilles d’eau et les gourdes sont exceptionnellement autorisées sur le site. Mais pour se ravitailler en eau, les rockers les plus chevronnés doivent faire preuve de patience. L’un d’entre eux remplit sa bouteille depuis une demi-heure, ça coule très lentement. Réduit au silence depuis deux ans pour cause de Covid, le plus grand festival de France fait le plein. Au total, ils ont vendu 60 000 billets. Pour se rafraîchir, il y a aussi plusieurs fontaines et deux murs d’eau de quinze mètres de large. Mais toutes ces précautions n’évitent pas les insolations. Les services de secours ont pris en charge près de 500 personnes. TF1 | Reportage J.M. Bagayoko, F. Leenknegt, T. Rolnik
MA LISTE
Le Journal du week-end
1m46
18 Jun 2022 à 20:05
Le Journal du week-end