fond Hôtels de luxe en Suisse : les privilégiés du confinement
Hôtels de luxe en Suisse : les privilégiés du confinement

Hôtels de luxe en Suisse : les privilégiés du confinement

Quel prix seriez-vous prêt à payer pour barboter dans la douceur du monde d’avant ? Dîner au restaurant, profiter de la piscine, du jacuzzi, coupé du monde, sans téléphone, que personne ne vous oblige à porter un masque. 2 500 euros, le prix de la liberté. C’est ce que déboursent les clients de cet hôtel cinq étoiles pour une suite qui leur donne accès à toutes ces prestations. À ce tarif, le moindre détail de la chambre a été étudié. Renommée pour ses palaces, ses boutiques de luxe et son protocole sanitaire peu strict, la station attire de nombreux clients internationaux d’Amérique du Nord, d’Asie et bien sûr, d’Europe. La vie normale, c’est l’argument de vente de Saint-Moritz. Dans cette partie de la Suisse, les hôtels ont, par exemple, obtenu le droit d'ouvrir leur restaurant. Mais les restaurants classiques doivent rester fermés. Même chose pour les piscines et les salles de sport. Alors que les restrictions dues à l'épidémie se multiplient partout en Europe, comment expliquer cette exception culturelle en Suisse ? Vu les activités qui sont organisées, on sent que le gouvernement du canton est très orienté vers la clientèle internationale. Le canton des Grisons, à l'extrême est de la Suisse, est réputé pour ses luxueuses stations de ski. Saint-Moritz y fait figure de joyau, tout comme Davos qui accueille chaque année le forum économique mondial. La suite dans le reportage ci-dessus.
Le Journal du week-end
3m12
Publiée le 21 février 2021 à 20:25
Dispo 2jLe Journal du week-end

Vidéos similaires